Toutes les protections solaires se valent-elles ? Attention...

Toutes les protections solaires se valent-elles ? Attention...

Suite et fin de notre dossier sur les idées reçues à propos de la protection solaire. Ici, vous trouverez les principales questions et idées reçues sur les autres protections anti UV et le bronzage artificiel.

C'est parti !

Les lunettes de soleil:

  • Toutes les lunettes de soleil protègent pareil

Archi-faux. Pas besoin d’avoir les yeux clairs ou « fragiles » pour les protéger : tous les yeux sont sensibles au soleil. Les rayons UV les endommagent en augmentant le risque de troubles oculaires dont la cataracte. Pour être efficaces, vos lunettes doivent porter le marquage CE (Communauté européenne) et mentionner la classe de protection :

  • 1 et 2: luminosités solaires atténuées et moyennes
  • 3 ou 4: luminosité exceptionnelle ou forte (mer, montagne). Notez que vous ne devez pas conduire avec des verres de type 4.
  • Les verres sombres protègent mieux du soleil

Faux. Les verres foncés ne sont pas forcément les plus protecteurs. Ils sont efficaces contre l'éblouissement mais pas forcément contre les UV. Des verres transparents traités de façon adéquate peuvent très bien filtrer 100 % des UV solaires, en revanche, ils seront peu actifs contre l'éblouissement.

Les vêtements:

  • Les vêtements protègent du soleil

Vrai. Mais tous les textiles ne se valent pas en matière de protection solaire.

Attention à l’épaisseur, à la matière, au tissage et à la couleur claire ou foncée. Quant aux chapeaux, choisissez-les à large bords car les casquettes ne protègent pas le bas du visage. Idem pour la matière, préférez un chapeau en tissu certifié anti-UV.

Les cabines de bronzage:

  • Les cabines de bronzage sont moins dangereuses que le soleil

Faux. Bronzer en cabine revient à s’exposer au soleil de façon intense, sans protection. Même si les lampes à UV émettent moins d’UVB responsables des coups de soleil, elles produisent principalement des UVA qui augmentent considérablement le risque de vieillissement cutané prématuré et de cancer de la peau.

  • Le bronzage artificiel prépare ma peau au soleil

Faux. Les lampes de bronzage artificiel émettent surtout des UVA qui, en pénétrant plus profondément dans la peau que les UVB, accélèrent son vieillissement et favorisent des lésions de son ADN. Certes, vous obtenez un teint hâlé - pas très naturel d’ailleurs-, mais votre peau ne sera pas protégée pour autant. N’oubliez pas, même les peaux foncées ou noires attrapent des coups de soleil.

  • Bronzer en cabine évite la dépression saisonnière

Faux. Ladies… Aller en cabine ne vous ôtera pas le blues de l’hiver ! La vitamine D peut agir positivement sur votre humeur mais votre organisme la synthétise à partir d’une alimentation équilibrée ou grâce à de brèves expositions solaires. Et s’agissant d’exposition solaire, ce sont les UVB qui font l’affaire, pas les UVA, majoritaires dans les émissions des lampes artificielles.

  • Les vitres protègent du soleil

Vrai et faux. Les vitres n’arrêtent pas les tous les rayons UV.

Le verre arrête bien les UVB, responsables des coups de soleil et des cancers de la peau, mais laisse passer les UVA. D’une part, les UVA stimulent la pigmentation de la peau et peuvent favoriser l’apparition de taches brunes. D’autre part, ils accélèrent le vieillissement cutané car ils pénètrent plus profondément que les UVB et atteignent le derme. Enfin, comme les UVB, ils peuvent provoquer des cancers de la peau.

Donc, si le soleil tape au bureau ou en voiture, sortez votre crème solaire !

  • Plus il fait chaud, plus l’indice UV est élevé. Plus il fait froid, plus il est faible.

Faux. L’indice UV mesure l’intensité des rayons ultraviolets du soleil qui atteignent la surface de la Terre. Il dépend de facteurs comme la hauteur du soleil, l’altitude, la couverture nuageuse…

La température extérieure dépend de la saison ou la latitude… L’exemple parfait est la montagne enneigée. Malgré une température très basse, les coups de soleil sont fréquents, car l’altitude est haute et la neige réfléchit puissamment les UV sur votre peau. Le vent est aussi un élément trompeur, puisqu'il rafraîchit notre peau et peut nous faire penser que le risque est moindre.

De nombreuses fausses idées circulent encore et il est important de les démonter afin de vous protéger convenablement. Si vous avez d’autres questions, nous serions ravis d’y répondre sur nos réseaux sociaux ou par mail.

Votre peau, c’est votre santé. Protégez-la.

Découvrez également

À quoi correspond le SPF50+ ?
Quelle différence entre un SPF50 et un SPF50+ ? Est-on totalement protégé avec un SPF50+ ? Les questions...
La crème solaire est-elle plus dangereuse que le soleil ?
Ce que l'on a pu lire ou voir sur les réseaux sociaux : « La crème solaire est...
Qu'est ce qu'un soin solaire végan ?
Vous vous êtes déjà demandé pourquoi le terme végan est présent sur vos produits cosmétiques ? Pourquoi nos...

LIVRAISON EXPRESS

RESPECTUEUX DE LA NATURE

PAIEMENT SÉCURISÉ

QUALITÉ GARANTIE