L'indice UV, index UV ou indice universel de rayonnement ultraviolet (IUV), est un baromètre crucial de l'intensité du rayonnement UV du soleil sur la surface terrestre.

Standardisé par l'Organisation Mondiale de la Santé, ce système de classification est une mesure du niveau de rayonnement UV solaire à un endroit donné et à un moment précis. Un index UV de 1 et 2 est qualifié de faible, de 3, 4 ou 5 de modéré, de 6 et 7 de fort, de 8, 9 et 10 de très fort, et au-delà, d’extrême.

Vous devez comprendre et connaître l'indice UV pour adapter votre protection solaire et minimiser les risques de dommages cutanés, comme le vieillissement prématuré ou le risque de mélanome, mais aussi les risques oculaires.

Sommaire:

I.  L'indice UV est influencé par plusieurs facteurs 

II. Comment connaître l'indice UV ?

I. L'indice UV est influencé par plusieurs facteurs 

Les points à prendre en compte pour déterminer le niveau d'UV sont au nombre de six :

 

  • La position du soleil : plus le soleil est haut dans le ciel (notamment à son zénith vers midi), plus l'indice est important, particulièrement en été et dans les régions proches de l'équateur.

 

  • Le type de surface terrestre : des surfaces comme la neige, le sable ou l'écume de mer réfléchissent puissamment le rayonnement UV, la neige jusqu'à 90 %.

 

  • La latitude : plus vous vous rapprochez des régions équatoriales, plus le rayonnement UV est important.

 

  • La nébulosité : l'indice UV peut rester élevé même par temps nuageux. Ne vous fiez pas à la grisaille !

 

  • L'altitude : il augmente aussi avec l'altitude en raison d'une moindre quantité d'atmosphère et donc d'une moindre absorption du rayonnement UV.

 

  • L'ozone : la couche d'ozone, variable selon l'heure et la saison, atténue le rayonnement UV atteignant la terre.

 

En France, l'indice UV varie sensiblement au fil des saisons.

Durant l'hiver, en plaine, il reste généralement bas, souvent inférieur à 3 et nécessite peu ou pas de protection solaire. À l'approche de l'été, il s'accroît progressivement, pouvant atteindre entre 7 et 8 en juin, et même dépasser 10 ou 11 en juillet et août, soit un niveau très élevé à extrême.

Vous devez alors choisir une protection solaire renforcée pour éviter les brûlures et les dommages cutanés et oculaires à long terme.

Plus l'indice UV est élevé, plus la protection solaire doit être forte. Cela est valable pour tous les phototypes de peau, y compris les peaux plus foncées qui bronzent plus facilement.

 La protection contre les rayons UV ne se réduit pas à l'application de crème solaire. Elle englobe le port de vêtements protecteurs, de lunettes de soleil, la recherche d'ombre aux heures de pointe du soleil et la prise en compte des variations saisonnières et environnementales de l'indice UV.

 

II. Comment connaître l'indice UV ?

Connaître l'indice UV, son fonctionnement, ses variations en fonction de la saison, de l'environnement et de la géographie sont des clés pour protéger efficacement votre peau contre les dommages du soleil.

Peu importe votre lieu de vacances ou de résidence, n'oubliez pas de vous adapter à l'indice UV local pour optimiser votre protection.

Pour connaître l'indice UV de l'endroit où vous trouvez en temps réel, consultez l'excellent site Soleil info.

 

Découvrez également

Crème ou huile solaire: que choisir ?
Lorsqu'il s'agit de choisir entre l'huile solaire et la crème solaire, on se pose beaucoup de questions. Bien...
ZOOM sur la Vitamine C
Vous l'avez probablement déjà remarquée dans des publicités ou des magazines de mode : la Vitamine C, tout...
Quand faut-il appliquer la crème solaire: avant ou après le maquillage ?
Chaque jour votre peau est soumise aux conditions météorologiques, le vent, l'humidité et aussi le soleil. Même si...

LIVRAISON EXPRESS

RESPECTUEUX DE LA NATURE

PAIEMENT SÉCURISÉ

QUALITÉ GARANTIE